Affiliation ou dropshipping comparatif des pour et des contre

Spread the love

Quand on souhaite vendre ses produits sur internet, plusieurs concepts sont présents afin d’optimiser son chiffre d’affaires. L’affiliation et le dropshipping sont reconnus pour faire partie des solutions souvent évoquées.

 

Le dropshipping et ses composantes

 

Le dropshipping est une méthode qui implique 3 parties, à savoir le client, l’e-commerçant et fournisseur. Il s’agit d’un système de vente en ligne qui s’adresse à la fois aux particuliers qui lancent leurs produits en créant un site e-commerce et aux sites marchands qui veulent développer leurs produits à moindre frais. Dans le dropshipping, le client effectue une commande auprès du site internet du distributeur ou commerçant. Le commerçant transmet la commande au fournisseur grossiste. Le grossiste assure les livraisons et la gestion du stock. Ainsi, l’e-commerçant se charge de générer les ventes car il a pour mission de distribuer les produits, tandis que le fournisseur grossiste en dropshipping s’occupe de la production et de l’envoi des produits vendus par le distributeur tout en se focalisant exclusivement sur son cœur d’activité, à savoir la production et la logistique.

 

La situation du dropshipping

 

De nombreuses enseignes pratiquent le dropshipping depuis des décennies, à l’instar d’Amazon, EBay, Price Minister, Rueducommerce, entre autres. Ces groupes majeures proposent à des entreprises, des marques, de vendre leurs produits sur leurs sites et perçoivent une commission sur les ventes effectuées. Ces groupes mettent à la disposition des marques leur site, mais la relation client et commerçant reste présent à travers l’achat, la vente et la livraison du produit.

 

Les avantages liés au dropshipping

 

Pour le grossiste, le dropshipping permet de ne pas avoir à investir dans un site de distribution sur internet. En effet, la conversion des prospects nécessite un savoir faire et une expertise spécifique. La possession d’un site e-commerce pour un producteur ne signifie pas forcément le décollage des ventes. Selon la FEVAD, sur  164 000 sites marchands en 2015, 66% des sites n’on généré que 30 000 € de chiffre d’affaires.  La majorité des enseignes de téléphone mobile ont recours à Amazon pour la vente sur la place de marché et se recentrent sur la production et l’envoi des produits par le biais du géant de la distribution.

 

Les avantages du dropshipping pour le commerçant portent sur l’absence de risque inhérent au stockage de produit ainsi que l’absence de gestion de la logistique. De plus, l’aspect financier est un facteur non négligeable. En effet, la vente de produits sur le site ne pèse pas sur le budget. Il est possible de posséder un site e-commerce et de commencer à vendre grâce un petit budget de départ. Le commerçant peut axer ses priorités sur le référencement naturel ou  payant, l’ergonomie, les réseaux sociaux.

 

 

 

 

Les faiblesses du dropshipping

 

Au niveau du grossiste, le dropshipping peut être soumis aux diktats des sites importants à l’encontre des vendeurs sur leur place de marché. Cela peut avoir trait aux taux de commission, la production de contenus pour les fiches produits ainsi que des règles de logistiques contraignantes. L’intégration d’une place de marché revient à suivre un cahier des charges précis. De plus, rien n’interdit à la plateforme de remercier le grossiste par un autre avec des produits semblables moyennant une commission plus élevée, voire de se sourcer chez les concurrents.

 

Pour les sites marchands, la faiblesse peut provenir de la trop grande dépendance face aux fournisseurs en termes de mise en place du produit ou de son retrait. Le prix est un aussi un frein car le fournisseur peut modifier sans préavis le prix de vente sans demander l’avis des distributeurs.

 

L’affiliation et ses principes

 

L’affiliation est idéale pour la vente de services et la vente de produits. Ce système se base sur la promotion d’un produit qu’un e-commerçant souhaite vendre via votre site internet. Avec la méthode de biens traqués, l’e-commerçant et le site d’applications peuvent connaître le nombre de clients et le chiffre d’affaires acquis pour le calcul de la commission. Il faut investir dans le marketing et la communication sur le web pour réussir dans l’affiliation.

 

Les atouts de l’affiliation

 

Il s’agit d’un business rapide à installer car aucun stock n’est requis et on peut l’exercer à l’endroit qu’on souhaite. Grâce à un réseau d’affiliés, l’affiliation est intéressante avec l’appui des plateformes qui conseillent efficacement sur le mode de rémunération et la rédaction du contrat afin d’éviter les erreurs de lancement.

 

Les inconvénients relatifs à l’affiliation

 

Il s’agit d’une activité assez compliquée à maîtriser et qui requiert un travail de développement considérable et chronophage au niveau du support technologique pour le soutien d’un programme d’affiliation. De plus, le ROI met du temps à arriver, les commissions peuvent s’avérer faibles et dépendent du type de produit, les coûts marketing s’avèrent onéreux. Il faut parvenir à s’occuper du côté administratif qui comprend de nombreuses taches comme le paiement des affiliés, la délivrance des créations publicitaires dans les délais.

WebBoss Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *